Une entreprise de gestion des déchets thaïlandaise opte pour la technologie d'osmose inverse de WEHRLE

La demande de technologie d'osmose inverse (OI) pour le traitement des lixiviats issus des décharges est très élevée. Cela vaut aussi pour la Thaïlande. C'est déjà la cinquième station d'OI de ce type que WEHRLE fournira à la Thaïlande.

En coopération avec son partenaire thaïlandais E-Square, WEHRLE fournira une station d'osmose inverse à deux étapes pour la décharge de Phetchaburi située dans le sud de la Thaïlande. Chaque jour, environ 125 m3 de lixiviats avec une concentration élevée en DCO et sels y sont produits. Dans un premier temps, le lixiviat sera prétraité de manière anaérobie afin de réduire la très haute charge de DCO s'élevant à 12.500 kg par jour (100.000 mg/l). Dans un second temps, le lixiviat sera versé à l'osmose inverse pour le traitement ultérieur et le dessalement. L'unité d'osmose inverse à deux étapes en aval réduira la charge de DCO restante ainsi que les sels de 99 %. Le traitement du lixiviat permettra d'atteindre la qualité adéquate pour le déversement direct dans un cours d'eau récepteur ou, respectivement, pour différents types de réutilisation. Le concentrât restant sera utilisé pour le refroidissement des scories.

La mise en service est prévue pour juin 2017.

La grande avantage de la technologie d'osmose inverse de WEHRLE est qu'elle peut être utilisée même pour la concentration directe de lixiviats avec un haut contenu organique et inorganique ou de sel.

Novembre 2016