Histoire

La WEHRLE Umwelt GmbH a été constituée en 2002 en tant que société filiale de la WEHRLE-WERK AG, pour réunir ainsi, dans une entreprise séparée, les activités du domaine de la technologie de l'environnement, lesquelles avaient été suivies jusque-là par les différentes unités du Groupe WEHRLE.

C'est depuis 1860 que la WEHRLE-WERK AG travaille dans le domaine de la technologie de l'énergie et de l'environnement.
2014 E&P Anlagenbau à Berlin devient partenaire technologique et fournisseur de systèmes pour des installations de déammonification, que WEHRLE distribuira désormais sous la marque BIOMOX®.
Début de la coopération avec les entreprises CHEMITEC, Grèce; IEC - Interregional Energy Company Ltd., Biélorussie; TEPSA, Colombie.
2013 WEHRLE Umwelt GmbH et l'entreprise turque GEZER Endüstri İnşaat San. ve Tic. A.Ş. ont signé un contrat de coopération.
Constitution de la WEHRLE do Brasil à Curitiba, Brésil.
2009 Début de la coopération avec E-SQUARE Environment & Engineering Co. Ltd., Thaïlande.
2008 WEHRLE Environmental Technology Changzhou Co. Ltd. est gérée par la direction en tant qu'entreprise chinoise sous la nouvelle raison sociale JS WELLE, qui est responsable du marché chinois dans le cadre d'un contrat de coopération avec WEHRLE Umwelt GmbH.
2006 Début de l'emploi de la technologie de réacteur WLR (WEHRLE Loop Reactor) en Chine. Mise en service d'une installation pilote à Shanghai.
2005 Constitution de TELWESA avec deux entreprises partenaires espagnoles. La TRATAMIENTOS DE EFLUENTES LIQUIDOS WEHRLE UMWELT S.A. offre à nos clients des prestations de maintenance et de service ainsi que des modèles de conduite de l'exploitation sur le marché espagnol.
2004 La WEHRLE Umwelt GmbH est chargée par le Syndicat de traitement des déchets de Kahlenberg de fournir une installation de traitement des déchets mécano-biologique selon le procédé BIOPERCOLAT® avec une capacité de traitement de 100.000 tonnes par an.
2002 Constitution de la société WEHRLE Environmental Technology (Changzhou) Co.Ltd. en Chine. Elle est destinée à s'occuper de la commercialisation des technologies Wehrle sur le marché chinois de l'environnement qui est en forte expansion. Dans la même année, le domaine de la technologie de l'environnement est séparé de la WEHRLE-WERK AG et transféré à la WEHRLE Umwelt GmbH.
2001 Avec la société OVIVE S.A.R.L. à Roubaix on trouve un partenaire de coopération pour le marché français.
1999 Constitution de la WEHRLE Environmental à Witney, Grande Bretagne.
1997 Le développement d'un procédé de traitement des déchets mécano-biologique démarre.
1996 Grâce à la demande croissante des technologies de l'environnement dans l'Union Européenne, le domaine de la technologie de l'environnement de la WEHRLE-WERK AG s'internationalise. Constitution de l'agence de vente à Gijon / Espagne. L'objectif poursuivi est l'ouverture du marché pour les installations de traitement des eaux d'infiltration dans les décharges en Espagne.
1994 Pour répondre aux exigences du marché en ce qui concerne les modèles d'exploitant et de conduite de l'exploitation, les services relatifs aux installations écologiques sont séparées et transférées à une société autonome, la WEHRLE-WERK Pro Service GmbH.
1991 La WEHRLE-WERK AG met en service le premier bioréacteur à membrane dans le monde qui est destiné au traitement des déchets liquides spéciaux. En coopération avec la Grande École technique RWTH d'Aix-la-Chapelle d'autres brevets sont déposés, surtout en ce qui concerne le post-traitement (procédé BIOMEMBRAT® plus).
1987 Issue de la coopération étroite avec l'université de Stuttgart, le brevet de la technologie de la biologie mise sous pression avec filtration à membrane placée en aval est déposé (procédé BIOMEMBRAT®). La WEHRLE-WERK AG obtient la licence de ce procédé.
1982 Constitution du secteur d'activité "technologie de l'environnement" à l'intérieur de la WEHRLE-WERK AG. Dans les premières années, l'activité commerciale comprend surtout les conceptions et les mises en service d'installations de traitement des eaux usées industrielles en Allemagne et en Suisse.
Aujourd'hui, env. 60 employés travaillent dans le domaine de la technologie de l'environnement, dont 40 employés en Allemagne.